Allocations chômage

Allocations chômage :

En Autriche, la gestion des prestations d’assurance chômage incombe au Service de l’Emploi (AMS Arbeitsmarktservice). Pour pouvoir prétendre aux droits aux allocations de chômage, il convient de faire une demande personnellement auprès du service régional compétent et faire valoir ses droits à l’allocation de chômage le 1er jour du chômage, car les allocations de chômage ne sont pas versées rétroactivement.

En principe, toute personne originaire d’un pays UE/EEE ou de Suisse qui satisfait aux conditions en matière d’aptitude de travail, de volonté de travailler et de chômage a droit aux indemnités de chômage si elle se met à la disposition entière du Service de l’Emploi. Cela s’applique également aux membres de leur famille (époux, enfants, enfants issus d’une première union, enfants adoptés) même s’ils n’ont pas la nationalité des pays de l’UE/EEE ou la citoyenneté suisse (« ressortissants des états tiers »).

Il est possible de percevoir des indemnités de chômage si les conditions d’accumulation des droits suivantes sont remplies :

- avoir travaillé au moins 26 semaines au cours des 12 derniers mois précédant la date de la demande (s’applique aux personnes de moins de 25 ans révolus ) ou
- avoir travaillé au moins 52 semaines au cours des 2 dernières années précédant la date de la demande (s’applique aux personnes à partir de 25 ans révolus pour leur première demande) ou
- avoir travaillé au moins 28 semaines au cours de l’année précédant la demande (si la personne continue d’avoir recours à cette prestation).

L’allocation chômage se compose d’une allocation de base, du supplément familial et d’un complément éventuel. En principe, l’allocation chômage n’est versée que pendant 20 semaines, dans certaines conditions jusqu’à 30 semaines ; exceptions : les demandeurs d’emploi âgés qui ont travaillé pendant de nombreuses années et qui sont enrôlés dans les « fondations du travail » (Arbeitstiftungen) peuvent être indemnisés.

Lorsque les droits à l’indemnisation du chômage ou au congé parental sont épuisés et que la personne est toujours au chômage, une aide d’urgence peut être attribuée si :

- le demandeur est à la disposition du Service de l’Emploi, c’est-à-dire capable et désireux de travailler, et sans emploi
Et
- se trouve dans une situation financière précaire

Avant d’accorder l’aide d’urgence, l’AMS étudie la situation économique du demandeur et de son conjoint. Si les revenus du conjoint dépassent un certain seuil, il n’est pas accordé d’aide d’urgence.
Le montant de l’aide d’urgence est de 92% à 95% de l’allocation chômage de base.

Transfert des allocations chômage :

Après avoir consulté l’agence pour l’emploi du pays d’origine, il est possible dans certaines conditions pour des ressortissants de l’UE/EEE ou citoyens suisses de séjourner jusqu’à trois mois en Autriche pour chercher du travail et de transférer pendant cette période les indemnités chômage qu’ils perçoivent dans leur pays. La déclaration à l’agence régionale pour l’emploi du Service de l’Emploi (AMS) doit être faite dans les 7 jours qui suivent le départ du pays où la personne était indemnisée.

En venant en Autriche, il vous est vivement conseillé d’emporter les formulaires U1 (anciennement E 301 ; « l’attestation des périodes travaillées dans le pays d’origine ») et U2 (anciennement E 303 ; « "Attestation concernant le maintien du droit aux prestations de chômage") préalablement remplis par votre Pôle Emploi local.
En effet, après avoir travaillé 1 journée ou 8 heures au minimum en Autriche, vous vous présenterez muni de ce formulaire ainsi à l’AMS ("Arbeitsmarktservice") pour solliciter le transfert des allocations chômage. Pour plus d’informations : http://europa.eu/youreurope/citizens/work/finding-job-abroad/transferring-unemployment-benefits/index_fr.htm

Dernière modification : 18/06/2015

Haut de page