Attentat de Nice (14.07.16) [de]

Chers compatriotes,

La France vient une nouvelle fois d’être frappée par le terrorisme. Nos pensées endeuillées vont avant tout aux proches et aux familles des victimes de cet acte barbare.

L’attaque survenue hier à Nice, après celles commises à Paris et à Saint-Denis notamment, rappelle tragiquement que la France toute entière est sous la menace du terrorisme islamiste. Le Président de la République a décidé de prolonger de trois mois l’état d’urgence, de maintenir à un haut niveau l’opération Sentinelle, qui permet de mobiliser 10.000 militaires en plus des gendarmes et policiers, et de faire appel à la réserve opérationnelle notamment pour assurer les contrôle aux frontières.

Le peuple français ne se laissera pas terroriser. Comme l’a annoncé le président de la République, la France va encore renforcer son action en Syrie comme en Irak. Nous savons aussi pouvoir compter sur la solidarité de nos partenaires et alliés qui nous ont tout de suite témoigné leur sympathie.

Face à la nouvelle agression, qui a frappé la France le jour de sa fête nationale, nous devrons encore faire preuve d’unité, de détermination et de sang-froid. A Vienne, le Lycée français a fermé ses portes pendant les vacances scolaires et l’Institut français d’Autriche ne reçoit actuellement plus de public. L’ambassade de France reste sous la surveillance renforcée et permanente de la police autrichienne.

J’appelle tous les agents de l’Etat et tous les ressortissants français à respecter les consignes de sécurité, à redoubler de vigilance et à faire part à l’ambassade de France et à la police autrichienne de tout fait ou comportement suspect.

Le Centre de crise et de soutien du Ministère des Affaires étrangères et du Développement international, mobilisé dans le cadre de la Cellule Interministérielle d’aide aux victimes, a décidé d’activer un numéro de téléphone accessible depuis l’étranger à destination de nos ressortissants et des familles des victimes : +33 1 43 17 56 46.

Pascal Teixeira da Silva
Ambassadeur de France en Autriche

Dernière modification : 06/09/2016

Haut de page