Au revoir et merci (17.06.14) [de]

Le 20 juin au matin, mon épouse et moi quitterons Vienne. Nous le ferons le cœur gros. Ces trop courtes années ont été heureuses et intenses.
Je voudrais dire à tous un grand merci.
Merci à l’équipe de l’ambassade dont le soutien a été efficace et sans faille.
Merci à tous nos amis avec qui nous garderons, j’en suis sûr, le contact.
Merci à nos compatriotes qui donnent en Autriche une image dynamique de la France.
Merci à tous les artistes, écrivains, peintres, musiciens, danseurs, qui nous ont fait rêver.
Merci à l’enchanteresse ville de Vienne dont nous n’avons pas encore, tant s’en faut, découvert tous les passages secrets. Merci à toutes les villes autrichiennes qui nous ont accueillis. Merci aux lacs, aux montagnes, aux églises, aux forêts. Merci aussi au Tafelspitz, au Strudel et au Grüner Veltliner.
L’Autriche est beaucoup plus complexe que les clichés touristiques ne le laisseraient penser. Le partenariat social, la réussite industrielle, la formation des jeunes sont pour nous des modèles. Merci à tous ceux qui nous y ont initiés.
Merci à ce beau pays que je croyais connaître un peu et qu’en ami de fréquents retours, je continuerai à découvrir.

Stéphane Gompertz

Dernière modification : 17/12/2014

Haut de page