Cinq Sous-lieutenants de la promotion « Ceux d’Afghanistan » en Autriche

L’Ecole Militaire Interarmes, située à Coëtquidan, forme les officiers de l’Armée de Terre issus du recrutement interne.
Aussi, lors du 3ème semestre, dédié à la formation académique, un mois en stage international est programmé pour l’ensemble des Sous-lieutenants. L’objectif y est double, se retrouver en immersion linguistique d’une part et culturelle d’autre part, avec comme fil guide l’armée du pays hôte.
Nous sommes donc 5 Sous-lieutenants de la promotion « Ceux d’Afghanistan », à avoir rejoint la Theresianische Militärakademie de Wiener Neustadt, pour un séjour qui se déroula du 13 Janvier au 7 Février.

Avant même le départ, nous étions tous 5 très motivés pour ce stage, qui survint après une longue période d’examens. En effet, notre référent à l’Académie, le Lieutenant-colonel Lampersberger, avait au préalable édité un emploi du temps très attractif. De plus, deux élèves officiers autrichiens, les Aspirants La Regina et Fisher, avait passé près de 4 mois dans notre promotion à l’EMIA, et nous réservaient un accueil chaleureux.

Les deux premières semaines furent essentiellement consacrées à la découverte de la culture et de l’armée autrichienne.
Les visites de l’académie militaire, de l’Air Support Wing, de l’institut de la cavalerie et l’infanterie mécanisée, et enfin du 12ème Jägerbattalion, nous ont permis de mieux connaître la structure et les missions de cette armée. Ces présentations nous ont été dispensées par des personnes passionnées, dans la langue anglaise, et toujours en suivant une trame historique ; des guerres Napoléoniennes à la Guerre Froide, jusqu’aux conflits modernes. Nous avons également pu tester les matériels majeurs des différentes armes, le STG77, LE P80, le M109 A5, le ULAN, le LEOPARD ou encore le fameux BLAKHAWK.

JPEG

Concernant l’aspect culturel, nous avons tout d’abord eu l’occasion de découvrir les merveilles de Vienne, grâce à une visite complète du centre historique pendant une journée. Nous avons ensuite eu l’honneur d’être conviés au prestigieux Bal des Officiers, vitrine de la culture autrichienne. A l’occasion de cette soirée grandiose, nous avons été présentés à l’attachée de défense, le Colonel Christine CHAULIEU, qui nous a par la suite reçus à l’ambassade de France, et permis de rencontrer Monsieur l’Ambassadeur Stéphane GOMPERTZ.
Enfin, nous avons découvert la région de Wachau, avec la fameuse Abbaye de Melk, et son traditionnel vin blanc (le Grüner Veltliner). Et la ville d’Amstetten, dans laquelle nous avons eu l’occasion de diner et de déguster le cidre local, dans une ferme traditionnelle transformée en restaurant.

JPEG

La 3ème semaine fût consacrée à un media training, au sein de la promotion de cadets autrichiens Von Waldstätten.
Le stage d’entraînement face aux médias, mené par plusieurs journalistes très réputés, dont Nora Frey et Thomas Langpaul, fut très intéressant, et surtout très enrichissant pour notre carrière d’officier. Il se décomposa en trois temps ; Une première journée au cours de laquelle nous ont été présentés les médias au sens large, avec une visite des studios radio et TV d’ORF, la chaîne publique autrichienne. La suite du programme consistait à des mises en situation d’interview avec des sujets principalement militaires. Enfin, la dernière étape avait pour but de nous confronter à des interviews plus coercitives, dans des studios appelés « blue-box ». Cette semaine fût clôturée par la remise d’un diplôme européen délivré par l’Académie Militaire.

L’une des principales zones de travail de l’armée autrichienne est bien entendu la montagne. Au cours de ce stage, nous avons pu pratiquer différentes activités liées au milieu alpin. En effet, une après midi entière fut dédiée à l’escalade, que nous avons pratiquée dans une salle de Vienne. Au cours d’une journée dans l’Est autrichien, nous avons contemplé la beauté des montagnes autrichiennes enneigées, tout en visitant un régiment logistique de la 6ème brigade. Il s’agit d’une unité spécialisée dans les actions de soutien du combattant, employant des moyens très surprenants, les chevaux. Ces derniers, de la race Haflinger, peuvent en effet porter des charges pesant jusqu’à 150kg, sur des dizaines de kilomètres et en milieu très difficile, ce qu’aucune machine ou homme ne peut faire.
Enfin, dans les environs de Judenburg, nous avons effectué une randonné en raquette, jusqu’à 2000 mètres d’altitude, au sommet du mont Rannach, ce fut une sortie très appréciable.

JPEG

En somme, ce stage fût très éducatif. A la fois au travers de son objectif, la pratique de la langue anglaise, mais nous avons également pu découvrir un pays, avec sa culture, son histoire, son armée, ainsi que sa population, très accueillante. En effet les Autrichiens excellent dans l’art de recevoir, et ce fût pour nous un aspect très appréciable. En particulier le Lieutenant-colonel Lampersberger, qui nous a fait suivre un programme complet, et qui nous a accompagné durant toute la durée du stage, ainsi que tous ses contacts à travers l’Autriche.

SLT Dey, SLT Petit, promotion Ceux d’Afghanistan

Dernière modification : 13/02/2014

Haut de page