Goût de France : hommage à la cuisine française le 19 mars [de]

Neuf restaurants autrichiens et l’ambassade de France à Vienne ont rendu hommage à la gastronomie française le 19 mars en participant à l’évènement international Goût de France.

S’inspirant d’Auguste Escoffier, qui initiait en 1912 les Diners d’Epicure (même menu, le même jour, dans plusieurs villes du monde), plus de 1000 restaurants sur 5 continents ont offert un dîner gastronomique français alliant créativité, tradition et innovation.

9 restaurants en Autriche ont rivalisé de créativité :
Neubeck (Bregenz),
Bittermann (Göttelsbrunn),
Toni Mörwald (Feuersbrunn am Wagram),
Taubenkobel (Schützen am Neusiedlersee),
Carpe Diem Finest Fingerfoodund
K+K Restaurants (Salzburg),
Le Salzgries,
Meinl am Graben und
Zum roten Bären (Wien)

L’ambassadeur de France Pascal Teixeira da Silva avait convié 60 représentants autrichiens de la politique, de l’économie, des medias et de la gastronomie à un dîner de gala. Le menu a été conçu par le chef cuisinier, Frédéric Nourry, et servi par les élèves de l’école hôtelière de Vienne. L’événement était organisé avec le soutien généreux d’entreprises agro-alimentaires (liste).

Discours de l’ambassadeur Pascal Teixeira da Silva
- Télécharger le PDF

Découvrez le menu de Goût de France de l’ambassade :

Cuillère d'oeuf brouillé à la truffe du Périgord en amuse-bouche (Aquitaine)
Ballotine de foie gras de canard "Rougié", gelée au vin de Sauternes, pomme Granny Smith et céleri, brioche toastée (Aquitaine)
Soufflé au fromage Comté, sauce Nantua, fleuron (Franche-Comté)
Paupiette de loup de mer, une râpée de poutargue, coeur d'artichaut, poivrade aux condiments de tomates, olives et anchois, socca croustillante (Provence)
Suprême de pigeonneau aux morilles, un nid de pomme de terre, mousseline de petit pois à la menthe, carotte et oignon primeur, sauce salmis (Midi-Pyrénées)
Trilogie de fromages affinés : Brie de Meaux, Pouligny-Saint-Pierre, Corsica Vecchio (Ile-de-France, Val de Loire, Corse)
Royal chocolat, ananas confit au rhum et à la vanille (Martinique)
Le chef Frédéric Nourry et les élèves de l'école hôtelière de Vienne

Dernière modification : 09/04/2015

Haut de page