Logement

1- Recherche

Pour votre recherche de logement privé, il convient soit de s’adresser à des agences immobilières (des frais d’agence, « Maklerprovision », de 1 à 2 mois de loyer sont à la charge du locataire), soit de consulter les annonces de particuliers. Les journaux locaux publient des offres de logement ; à titre d’exemple :
http://derstandard.at/immobilien www.bazar.at
http://kurier.at/immo/
http://immobilien.diepresse.com/

La colocation (Wohngemeinschaft, "WG") entre étudiants est une pratique très répandue en Autriche. Des annonces de colocation sont consultables sur les sites suivants www.wg-gesucht.at www.easywg.at/ .

Par ailleurs, des informations sur les foyers étudiants se trouvent sur les sites suivants : http://www.studentenheime.at/ http://www.home4students.at/ http://www.wihast.at/

Si vous souhaitez déposer une demande de logement social, il convient de s’adresser au service logement de la mairie de votre domicile ; pour Vienne, il s’agit du service Wiener Wohnen http://www.wien.gv.at/amtshelfer/bauen-wohnen/wohnen/

2- Bail

Avant la signature du contrat de bail, si vous souhaitez vérifier que le calcul du loyer est équitable, vous pouvez faire vérifier les clauses du contrat, en partie à titre payant, par une organisation de locataires la Mietervereinigung ou par l’association des consommateurs le Verein für Konsumenteninformation. Si le bailleur n’observe pas la réglementation sur les loyers, vous êtes en droit d’exiger un abaissement du loyer auprès du Médiateur ou du Tribunal.

Attention : en cas de rupture du bail, le préavis en Autriche est de 3 mois après une année ferme, sauf conditions particulières (conformément à l’article 29 de la loi relative au droit à la location). Aussi, une hausse du loyer n’est possible que si elle correspond à la hausse du taux de référence officiel et que le propriétaire a pris le soin d’en informer le locataire par écrit 14 jours avant la hausse effective du loyer.

3- Caution et taxes

Lors de la signature du contrat de bail, une caution de 2 à 3 mois est généralement exigée ; celle-ci peut être versée sur un compte d’épargne (‘Sparbuch’) bloqué.
Il n’existe pas en Autriche de taxe d’habitation.
L’agence immobilière ou le propriétaire se charge ensuite de l’envoi du bail au service financier (‘Finanzamt’) pour son enregistrement, ce qui a pour conséquence le paiement par le locataire d’une taxe correspondant à 1% du loyer de base, calculé sur toute l’année, multiplié par le nombre d’années de location, pour un contrat à durée déterminée, ou 1% du loyer de base, calculé sur toute l’année, multiplié par 3 ans, pour un contrat à durée indéterminée. Cet impôt est à verser 2 mois après la signature du bail au Finanzamt ; ce dernier envoie un "ordre de paiement".
Il n’existe pas en Autriche de taxe d’habitation, en revanche il existe une redevance sur la réception audiovisuelle et radiophonique « Rundfunkgebühren » qui coûte entre 19 et 25€ par mois par foyer selon les Länder.
Il est conseillé de contracter une assurance couvrant les éventuels dégâts survenant à l’appartement ou à la maison ("Haushaltsversicherung").

4- Ramassage des ordures

Le ramassage des ordures en Autriche est effectué après un tri élaboré. Une erreur dans le tri est considérée comme une infraction mineure et n’est pas sanctionnée.). Chaque emballage doit être jeté dans son conteneur approprié :

Papier (‘Altpapier’) : on jette dans cette benne rouge le papier, le carton, les journaux, les catalogues, les livres et les magazines.

Verre (‘Weissglas/Buntglas’) : le verre doit d’abord être trié par couleur. On distingue le verre blanc, vert et marron. Les couvercles des bocaux doivent être enlevés (on les jette dans la poubelle jaune). On ne jette pas les bouteilles consignées dans le conteneur à verre ; on y jette bouteilles et pots en verre, petites bouteilles de parfum ou de produits cosmétiques.

Emballages en plastique (‘Plastikflaschen’) : on jette dans cette poubelle les emballages en plastique (bouteilles en plastique, films plastiques, plastiques divers…), les matériaux composites (Tetra Pak, emballages de café, briques de lait…) et les bouchons de bouteilles et couvercles de pots en verre. La benne est de couleur jaune.

Emballages en métal (‘Altmetall’) : on y jette les emballages en métal (feuilles d’aluminium, canettes…) et les autres petits déchets métalliques (fils, ustensiles de cuisine, clous et vis). La benne est de couleur bleue. Les gros déchets métalliques (fours, cuisinières, baignoires) doivent être apportées au centre de recyclage, à la déchetterie ou à la décharge.

Les matières polluantes sont triées à part (‘Problemstoffe’) : les matières polluantes doivent être séparées parce qu’elles peuvent nuire à l’environnement en cas de traitement incorrect. Cette catégorie inclut les piles, les batteries, les ampoules à faible consommation, les médicaments, les laques et les pesticides. Ces objets peuvent être apportés soit au magasin où ils ont été achetés, soit à la déchetterie de la commune.

Les déchets biodégradables vont dans la poubelle prévue à cet effet (‘Bioabfälle’) : on jette dans la poubelle pour déchets biodégradables (qui peut être marron ou verte selon les régions) les restes de fruits et de légumes, les peaux de fruits, les restes de café, les sachets de thé, les déchets de jardin et les essuie-tout en papier.

Tout le reste va dans la poubelle pour les déchets résiduels (‘Restmüll’) : selon les régions, il peut s’agir d’un conteneur noir ou gris. On y jette tous les déchets qui ne vont pas dans les autres poubelles : caoutchouc, cendres, mégots, cuir, couches…

En cas de doute : à Vienne, il y a 18 dépôts publics où vous pouvez apporter toutes sortes d’emballage, y compris des restes de produits dangereux pour la santé ou l’environnement ; vous trouverez les coordonnées sur le lien suivant : https://www.wien.gv.at/umwelt/ma48/entsorgung/mistplatz/adressen.html

Pour plus d’informations sur le ramassage des ordures : https://www.wien.gv.at/umwelt/ma48/beratung/muelltrennung/index.html

Dernière modification : 21/03/2016

Haut de page