Prix littéraires en France : les palmarès 2014 (novembre 2014) [de]

Comme tous les ans en novembre, les prix littéraires ont été décernés à Paris. Ce moment constitue un coup de projecteur sur la littérature française et le monde du livre.

- Prix de l’Académie Française
Le Grand prix du roman de l’Académie française 2013 a été décerné le 30 octobre 2014 à Adrien Bosc pour son roman Constellation, édition Stock.

Créé en 1915, le Grand Prix du roman est décerné par l’Académie française. Ce prix, considéré comme l’un des plus prestigieux décernés par l’institution. Il est doté actuellement de 7 500 euros.
Palmarès

- Prix Goncourt
Le Prix Goncourt 2014 a été remis le 5 novembre à l’écrivaine Lydie Salvayre pour son roman Pas pleurer aux éditions Seuil.

Depuis 1903, le Prix Goncourt, le plus prestigieux des prix littéraires, doté d’une somme symbolique de 10 €, récompense la meilleure œuvre d’imagination en prose et de langue française. L’annonce du résultat se fait simultanément avec celle du prix Renaudot le premier lundi de novembre et dans le même cadre, au restaurant Drouant, à Paris. L’Académie Goncourt se compose de membres cooptés. Si le prix est doté symboliquement de 10 €, les retombées sont bien concrètes : un lauréat du Goncourt se vend en moyenne à 300 000 exemplaires. Autre influence à remarquer, les Goncourt de ces dix dernières années ont tous été traduits en allemand.
Palmarès

- Prix Goncourt des lycéens
Le prix Goncourt des lycéens 2014 a été décerné le 18 novembre à David Foenkinos pour Charlotte (éditions Gallimard).

Créé en 1988 par la Fnac en collaboration avec le rectorat de Rennes et sous le patronage de l’Académie Goncourt, le prix Goncourt des lycéens a acquis le prestige d’un véritable prix littéraire. Le jury se compose de lycéens âgés de 15 à 18 ans, supervisés par leur professeur de lettres, qui choisissent le lauréat parmi une douzaine de romans issus de la sélection officielle de l’Académie Goncourt.
Palmarès

- Prix Renaudot
Le lauréat 2014 est l’écrivain David Foenkinos pour Charlotte (éditions Gallimard) . Ce livre a également obtenu le prix Goncourt des lycéens cette année.

Le prix Renaudot a été créé en 1926 dans l’attente des résultats du prix Goncourt. L’annonce de son lauréat se fait simultanément et dans les mêmes conditions de lieu que le Goncourt, le premier lundi de novembre au restaurant Drouant. Parmi les jurés actuels figurent notamment Franz-Olivier Giesbert, Jean-Marie Le Clezio ou Patric Besson.

Palmarès

- Prix Fémina
La lauréate 2014 du Prix Femina est l’écrivaine haïtienne Yanick Lahens pour Bain de lune (Editions Sabine Wespierser). Le prix lui a été remis le 6 novembre 2013.

Créé en 1904 sous la houlette de la comtesse Anna de Noailles par 22 collaboratrices du magazine La vie heureuse (aujourd’hui Femina), le prix Femina est attribué par un jury exclusivement féminin. Non doté, mais très vendeur (entre 100.000 et 250.000 exemplaires pour le livre primé), il est généralement décerné le premier mercredi de novembre à l’Hôtel Crillon, quelques jours avant le prix Goncourt. Il a pour objectif de contrebalancer ce dernier dont le jury, à l’origine, ne désirait ni encourager, ni couronner les femmes de lettres. Son jury est composé de 12 femmes et présidé par Régine Desforges.

Palmarès

- Prix Médicis
Le prix Medicis du roman français 2014 a été décerné à Antoine Volodine pour son roman, Terminus radieux, paru aux éditions du Seuil.

Créé en 1958 par Gala Barbisan et Jean-Paul Giraudoux désireux de fonder un prix littéraire « pas comme les autres », le prix Médicis est censé récompenser dans trois catégories (roman/récit français, étranger et essai), l’œuvre d’un jeune auteur prometteur faisant preuve d’un ton et d’un style nouveau. Le Médicis Etranger est attribué depuis 1970 et le Médicis Essai depuis 1985. Le jury se réunit généralement le premier mercredi de novembre, à l’Hôtel Crillon, en même temps que le jury du Prix Femina. Claude Mauriac (1959), Claude Simon (1967), Georges Pérec (1978) et Anne F. Garréta (2002) figurent parmi les lauréats du prix Médicis.

Palmarès

- Prix interallié
Le prix interallié 2014 a été décerné le 20 novembre à Mathias Menegoz pour Karpathia (Editions P.O.L.)

Fondé en 1930 par une trentaine de journalistes qui déjeunaient au Cercle de l’Union interalliée à Paris en attendant les délibérations du prix Femina, le prix Interallié est remis au début du mois de novembre, après le prix Goncourt, au restaurant parisien Lasserre. Honorifique, il ne s’accompagne d’aucune récompense.

Mehr Infos
- Datenbank Literaturpreise und der Preisträger in Frankreich

Dernière modification : 12/12/2014

Haut de page