Chancellerie consulaire
fontsizeup fontsizedown

 français    Deutsch  

Accueil » Consulat » Informations pratiques » Venir et s’installer en Autriche » L’installation en Autriche » Le logement » La prospection

Recherche d’un logement

- Logement social (Wiener Wohnen)

Toute information concernant le logement social ou d’ autres formes de logement en Autriche, est accessible sur le serveur du service municipal Wiener Wohnen .

- Logement privé

Il faut s’adresser aux agences immobilières. Les locations de particulier à particulier sont assez rares. Les commissions d’agence - 2 à 3 mois de loyer - sont à la charge du loueur, mais les visites et les communications d’adresses ne doivent pas être facturées.

Les journaux locaux publient également des offres de logement (surtout dans les éditions du samedi) : La majorité des annonces est publiée par les agences immobilières. Le mercredi, il est possible de consulter le " Immobilien Bazar ", qui regroupe les offres de particuliers.

Ces offres sont également publiées sur internet où vous trouverez en outre de nombreux sites spécialisés dont nous vous proposons un échantillon

Un appartement ou une maison peut être loué(e) à son propriétaire en location principale ("Hauptmiete") - le contrat de location est signé avec le propriétaire - ou en sous-location ("Untermiete") - le contrat de location est signé avec le locataire principal -. Un locataire principal ne peut être obligé de quitter son appartement ou sa maison que pour une des raisons définies par la loi. Un sous-locataire, outre qu’il paie un loyer plus élevé et que son contrat est obligatoirement à durée déterminée, est moins protégé. Les sous-locations restent nombreuses et sont autorisées par la loi.

Les prix des loyers se caractérisent à Vienne par une très grande disparité, qui peut entraîner des différences de prix considérables dans le même immeuble en fonction des textes législatifs régissant l’appartement. Certains appartements sont ainsi gérés par des textes d’avant-guerre ou de l’immédiat après-guerre. D’autres le sont par la loi plus récente, entrée en vigueur le 1er mars 1994. Deux appartements de même standing pouvaient ainsi connaître une différence assez importante en fonction de la loi les régissant.

Pour savoir si le calcul du loyer est équitable, il est possible de faire vérifier les clauses du contrat, en partie à titre payant, par une organisation de locataires la Mietervereinigung ou par l’association des consommateurs le Verein für Konsumenteninformation. Si le bailleur n’observe pas la réglementation sur les loyers, vous serez en droit d’exiger pendant 3 ans (ou 3 ans et demi pour les contrats à durée déterminée) un abaissement du loyer auprès du Médiateur ou du Tribunal.

Les locataires quittant un appartement peuvent dans certains cas réclamer une somme relativement importante pour sa reprise (Ablöse), quand ils peuvent justifier d’investissements entrepris. Le montant de l’Ablöse sera alors calculé sur la base de la valeur des aménagements (par exemple, pour l’installation d’un chauffage ou d’une douche). Les exigences de reprise qui iraient au delà de celles définies par le paragraphe 10 de la loi sur le droit de location sont interdites. Les reprises contraires à la loi et déjà payées peuvent être réclamées auprès des médiateurs (Schlichtungsstelle) de l’administration d’arrondissement dans le délai de 10 ans. Il est alors important de disposer de preuves.


publié le 30 avril 2013
 
Facebook Twitter Google+ Storify Youtube Dailymotion Flickr RSS