Réforme du collège en France et apprentissage de l’allemand (10.09.15) [de]

Non, l’enseignement de l’allemand ne disparait du programme des collèges. Des enseignants d’allemand supplémentaires vont être recrutés. Dans une interview au Journal du Dimanche du 10. Mai 2015, la ministre de l’Education, Najat Vallaud-Belkacem, précise les détails de la réforme répond aux questions sur l’enseignement de l’allemand. (Lire)

L’enseignement de l’allemand dans la réforme :
A compter de la rentrée 2016, l’apprentissage de la première langue vivante étrangère (dont l’allemand) commencera dès le cours préparatoire (CP) pour tous les élèves. L’exposition à la langue vivante 1 sur l’ensemble de la scolarité obligatoire augmentera fortement.
Pour tous les élèves ayant suivi l’allemand en primaire, les classes bi-langues demeurent en 6e.

La deuxième langue vivante sera enseignée à chaque élève dès la classe de cinquième. Son volume d’heures hebdomadaire sera sensiblement augmenté : de 6h, l’enseignement passera à 7h30 tout au long de leur scolarité au collège (soit une augmentation de 25%), ce qui bénéficiera à toutes les LV2, dont l’allemand.

Avec la nouvelle organisation du collège, les élèves qui ont appris une langue vivante 1 autre que l’anglais à l’école élémentaire, pourront débuter l’apprentissage de l’anglais en LV2 dès la 6e. Cette mesure a vocation à ne pas dissuader les familles qui jugent l’apprentissage précoce de l’anglais indispensable à faire le choix d’une autre LV1. Elle conforte donc bien la diversité linguistique.

Plus d‘informations
- education.gouv.fr
- Interview de la ministre de l’Education, Najat Vallaud-Belkacem, au Journal du Dimanche du 10. Mai 2015

En savoir plus sur la réforme scolaire
- gouvernement.fr

Dernière modification : 10/09/2015

Haut de page